Assurance annulation: la fausse bonne idée !

Un voyage, c’est un vrai bonheur à préparer. Mais si quelque chose devait arriver avant de partir nous empêchant de partir, comment fait-on? On vous donne nos conseils !

Assurance annulation: voici nos conseils

L’assurance qui vous rassure sans réellement vous assurer…

Quand nous avons commencé à voyager, nous nous sommes toujours posés cette même question: « On prend l’assurance annulation? ». En ajoutant, « t’imagines, 1200€ de billets d’avion et 500€ d’hébergement, si on ne peut pas y aller au dernier moment, on perd tout ! ». Est-ce que ça vaut le coup de payer 50 à 100€/personne pour cette assurance ?

Avec nos petits budgets d’étudiants, on avait toujours ce stress au moment de cliquer sur « réserver ». Drôle de double émotion: entre euphorie et doute ! Finalement, pendant des années, on n’a jamais pris cette assurance annulation. Puis, avec nos premiers salaires, on s’est dit, pourquoi pas.

Pas mal cette assurance, sauf quand vous devez l’utiliser !

La seule et unique fois où nous avons voulu utiliser l’assurance annulation, on s’est rendu compte de la médiocrité de cette offre. Pourtant, concernant ce voyage, les raisons d’annulation semblaient tout à fait justifier: appendicectomie quelques jours avant le départ !

Je m’entends encore dire à Sophie: « Pas de problème, j’ai pris l’assurance annulation » avec un petit clin d’oeil pour la rassurer (et un peu me la péter, on avait enfin une assurance annulation). Je monte donc le dossier, bien bétonné avec des kilomètres de justificatifs hospitaliers. Réponse rapide sans trop de commentaires: NON !

Et si on faisait jouer les assurances de nos cartes Visa avec lesquelles on avait payé le séjour ?

Notre assurance annulation ? La Visa Premier !

Ce séjour était payé en partie avec une carte Visa Classic et une autre partie avec une Visa Premier.

L’assurance de la Visa Classic est très limitée et a exclu tout remboursement même partiel de notre voyage. En revanche, tous les paiements effectués avec la Visa Premier ont été remboursés et assez rapidement. Fort de cette expérience, nous avons donc basculé nos cartes bancaires en Visa Premier. Vu tous les voyages que nous faisons, nous n’avons pas hésité longtemps.

En 2017, nous avons malheureusement dû annuler un nouveau voyage (hospitalisation). Le dossier d’assurance a été intégralement pris en compte avec remboursement total des réservations dans un délai très raisonnable ! Yes, on a enfin trouvé une assurance annulation fiable: notre carte Visa Premier. C’est un peu plus cher à l’année mais rentabilisé dès le premier séjour payé.

Evidemment, ces assurances fonctionnent pour une annulation « sérieuse » et non simplement parce qu’on ne voulait plus partir.