2_newyork_souvenirsdailleurs.jpg
street-art_newyork_souvenirsdailleurs.jpg
brooklyn-bridge2_newyork_souvenirsdailleurs.jpg
nyc_souvenirsdailleurs.jpg

Un nouvel an à l’étranger: une fausse bonne idée ?

Marre de la traditionnelle soirée entre copains dans un appart, pas envie de payer une fortune la soirée dans son bar préféré (tout ça pour boire du mousseux dégueu), envie d’un truc fun? Envie d’un nouvel an un peu spécial à l’étranger !

Lors des dernières années, nous sommes entrés dans une nouvelle année 4 fois à l’étranger (Prague x2, New York et Berlin). On a eu de super bonnes surprises mais aussi des moments compliqués…

Les prix s’envolent: transport et hébergement

Le nouvel an apporte son lot de mauvaises nouvelles pour les voyageurs. La guerre des prix !
Des billets d’avion plus chers:
Les billets d’avion atteignent des prix exorbitants pouvant doubler voir tripler à cette période. En général, en partant entre le 29 décembre et le 2 janvier, c’est le mauvais plan. Plus on s’éloigne des dates du 31 décembre, plus les prix baissent. Autre petite astuce, revenir le 1er janvier en matinée car les prix sont moins élevés. Evidemment, si on prend les billets très en amont, on peut encore profiter de prix raisonnables.
Des hébergements saturés et chers:
Non seulement, le logement sur place est plus élevé à cette période mais en plus, il n’est pas évident de trouver un hébergement bien situé. A moins d’y mettre le prix… Exemple: le même hébergement à Berlin était à 50€ le 26 décembre puis à 120€ le 31 décembre, et il n’était plus disponible plusieurs mois à l’avance.

Les pièges de la soirée du nouvel an

Le plus difficile pour passer une bonne soirée du nouvel an, c’est de trouver LA bonne soirée. Faut-il aller dans un resto ou bar ? Mais le plus important, c’est de chercher un endroit sympa sans payer le prix « gros touriste ». Les endroits sont souvent bondés (et complets) et sans réservation, impossible de rentrer.
Nous n’avions pas réservé à l’avance à New York et nous avons cherché toute la journée du 31 décembre un endroit encore disponible avec un prix abordable. Sans succès. Finalement, nous avons été chanceux de trouver plusieurs bars assez sympas à Williamsburg.
On a souvent l’impression que les meilleures soirées à l’étranger se passent sur les lieux mythiques. En fait, ça n’a pas grand intérêt. A Times Square (NYC) et Porte de Brandebourg (Berlin), il faut venir à partir de 15h pour avoir « une chance » d’aller s’amasser comme des sardines ! Et pas question de sortir de l’espace sinon la place est perdue. Le monde, la musique commerciale: ça fait pas rêver !

Nos conseils pour passer une bonne soirée du nouvel an à l’étranger

1. Réserver le transport et l’hébergement à l’avance (avec des jours de vols un peu éloignés du fameux 31)
2. Aller sur les blogs pour trouver et réserver les bons plans et pour éviter de chercher toute la journée du 31 décembre et se retrouver sur le carreau !
3. Demander à des locaux les bons plans
Ex: Grâce à un ami qui habite à Berlin, nous avons passé le 31 décembre 2016 dans un loft immense situé dans un ancien squat où vivent désormais des artistes. Soirée semi privée où nous avons payé 10€ pour un super lieu très atypique avec de bon DJs.

Un réveillon du nouvel an à l’étranger peut vite être un plan foireux et très cher mais si on s’y prend à l’avance, la soirée peut être très sympa !