Vol annulé ou retardé? Air Indemnité à la rescousse !

 

Ah, les retards en avion ou les annulations tardives… C’est très courant et touche aussi bien les compagnies nationales comme Air France que les rois du low-cost Ryanair, EasyJet, Volotea et leurs amis (concurrents) ! Voici Air Indemnité !

On a souvent pensé à demander des indemnisations mais on ne l’a jamais fait. En fait,on n’a pas envie de se lancer dans une bataille administrative contre une grande entreprise avec un risque de ne pas être indemnisé parce qu’on n’y connaît rien.

 

Vol annulé ou retardé: quels sont nos droits ?

Suite à un vol annulé ou retardé, seulement 10% des passagers font les démarches d’indemnisation. La réglementation est complexe et c’est très difficile pour un passager de s’y retrouver entre les différents articles de loi et la jurisprudence. Il existe 3 mesures de protection prévues par le règlement européen CE261/2004, comme nous l’explique Air Indemnité:

  • Prise en charge des frais annexes le temps du réacheminement (nuits d’hôtels, restaurations, transports depuis l’aéroport jusqu’au lieu d’hébergement, etc.)
  • Remboursement des billets

Annulation : donne droit soit à un réacheminement soit à un remboursement

Retard de vol : si supérieur à 5h avant l’embarquement, le passager peut annuler et demander le remboursement des billets

  • Indemnisation

 

Quels sont les critères pour une indemnisation ? 

  1. Eligibilité du vol

Toutes les compagnies sont concernées lorsque le vol est au départ d’un aéroport situé dans l’U.E. ex : Paris – New York avec la compagnie American Airlines. A l’aller le vol sera éligible, alors qu’au retour il ne sera pas éligible à une indemnisation.

S’il s’agit d’une compagnie européenne décollant hors de l’U.E. et atterrissant dans l’U.E. = éligible

  1. Nature des incidents 

  • Annulation
  • Retard de plus de 3h à destination finale
  • Refus d’embarquement
  • Correspondance manquée (qui entraîne un retard sur la destination finale)
  1. Circonstances de l’incident

La compagnie aérienne doit mettre tout en œuvre pour effectuer son vol.

Exonération: lorsque la compagnie n’est pas responsable de l’événement entrainant le retard ou l’annulation (météo, grève de l’aéroport ou des contrôleurs aériens, évènements « extraordinaires »).

Les raisons donnant droit à une indemnisation : un pilote malade (la compagnie doit trouver un équipage de réserve), un problème technique, une grève de la compagnie aérienne.

 

A quelle indemnité a t-on droit?

L’indemnité versée est forfaitaire dont le montant varie entre 250€, 400€ ou 600€ par passager et dépend de la distance du vol.

Vol ≤ 1500 km : 250€

Vol compris entre 1500 km et 3500 km : 400€

Vol > 3500 km : 600€*

*Particularités : pour les vols vers les DOM comme Paris – Fort-de-France, Paris – Point-à-Pitre, Paris – Saint-Denis de la Réunion, le montant de l’indemnisation est de 400 € maximum (Vols intracommunautaires).

 

Comment se faire indemniser ?

  • Contacter directement le service client de la compagnie aérienne (- de 5% des passagers déclenchent une procédure seuls).
  • Recourir à une société intermédiaire comme Air Indemnité.

 

Comment fonctionne Air Indemnité ?

Nous avons rencontré récemment des personnes d’Air Indemnité. Nous étions curieux de comprendre leur fonctionnement et si ça valait vraiment le coup.

Voici les 3 étapes pour demander une indemnisation  :

  • Dépôt d’un dossier de réclamation:  C’est gratuit ! Chaque dossier est pris en charge par un expert dans le droit des passagers aériens qui vérifiera tous les éléments pour s’assurer que le vol est éligible à une indemnisation ou non.
  • Envoi de vos justificatifs : Si le vol remplit toutes les conditions, il faut fournir toutes les pièces justificatives afin d’entamer les démarches auprès de la compagnie aérienne.
  • Réception de votre indemnité : Air indemnité perçoit une commission de 30% TTC sur l’indemnité obtenue uniquement en cas de succès. En cas d’échec, aucun frais n’est facturé peu importe le temps passé ou les raisons qui conduisent à clore votre dossier.

 

Air indemnité, intéressant ou non?

Pour nous même si nous ne l’avons encore jamais testé, ce service nous semble super intéressant: il est gratuit, ils s’occupent de tout. Au pire, vous n’avez rien. Au mieux, vous obtenez une indemnisation qui fait toujours plaisir.

De plus, le service est rétroactif sur 2 ans, donc en cas de problème sur un vol qui remonte à 2 ans maximum, vous pouvez obtenir une indemnisation auprès de la compagnie aérienne !

 

Et si vous tentiez votre chance ?

 

A vous de jouer: compléter un formulaire de demande d’indemnisation